Comment créer des estampes avec une presse ?

 

Les presses très lourdes et volumineuses sont accessibles dans des ateliers spécialisés ou dans des universités, mais Martin Schneider a créé une presse d’impression portable très accessible et pouvant être imprimée par tout le monde ayant accès à une imprimante 3D.

Le “Open Press Project” openpressproject.com compte une communauté grandissante d’artistes et de créatifs du monde entier partageant en permanence leurs presses et leurs estampes. Les plans de l’impression 3D de la presse sont entièrement libres d’utilisation afin de donner accès à la gravure à autant de personnes que possible : thingiverse.com/thing:2841592

Chez Euro Makers, nous avons trouvé ce projet très pertinent et après avoir imprimé notre petite presse rouge, nous avons réalisé plusieurs essais avant d’obtenir un résultat qui nous convenait !

Retrouvez tout le projet avec le matériel sur notre site : https://euro-makers.com/fr/edition-projets?id=139

Les outils pour la réalisation des supports de gravure

Pour réaliser vos supports de presse, vous aurez besoin des éléments suivants :

  • Une planche à découper
  • Un cutter ou scalpel (plus adapté pour la précision)
  • Une pointe sèche
  • Une paire de ciseaux
  • Des pinceaux en mousse
  • Un petit rouleau en mousse
  • De l’encre taille douce (encre sur une base d’huile)
  • Du papier créatif
  • Un peu d’eau
  • Différents récipients pour la peinture, l’eau

Selon l’effet recherché, les techniques sont différentes. Vous pouvez ainsi utiliser différents matériaux pour la gravure. A vous de choisir la technique qui vous convient, ou de toutes les essayer :

  • Plaque métallique (cuivre, zinc ou acier)
  • Petit bloc de bois (type MDF ou autre)
  • Carton d’emballage
  • Petit bloc de PVC
  • CD

Les techniques de gravure

Plusieurs possibilités permettent différentes techniques : les procédés en relief et en creux.

Procédé en relief : le motif destiné à être imprimé n’est pas creusé. On enlève la matière autour de lui que l’on creuse, en épargnant le dessin, d’où l’appellation de taille d’épargne parfois utilisée pour décrire cette technique. Ce procédé permet un grand nombre de tirages.

Procédé en creux : le motif destiné à être imprimé est creusé dans l’élément d’impression, qui est le plus souvent en cuivre. Ce qui déterminera l’intensité du trait sera la manière dont la pointe est aiguisée, la façon de la tenir, la pression exercée sur la planche. On obtient ainsi des tailles fines pour de très légers traits subtils, ou au contraire de larges traits plus intenses.

La profondeur des creux va permettre également de varier les tons, impossible à obtenir avec le bois où l’épaisseur de l’encre sera égale partout. C’est un procédé difficile car il faut exercer une très grande pression lors du passage dans la presse pour avoir un résultat satisfaisant. Il faut également bien nettoyer la peinture qui se trouve à la surface si on souhaite un résultat sans débordement de peinture.

On peut également découper un carton d’emballage pour un effet très différent. On recouvre de peinture tout le carton et la partie vide laissera apparaitre le dessin.

Chez Euro Makers, nous avons testé ces techniques avec un procédé manuel mais nous avons également testé des procédés mécaniques, en usinant nos supports à l’aide de notre CNC Aureus 3X pour avoir des dessins très précis ainsi qu’avec notre imprimante 3D… et le résultat nous a plu… après un certain nombre d’essais !!

Préparation du support

Une fois votre dessin réalisé, recouvrez bien toutes les parties en creux de votre dessin avec votre encre taille douce.

Selon l’effet recherché, essuyez plus ou moins bien l’encre à la surface de votre plaque. Pour un résultat net, il est préférable de bien tout essuyer et de laisser uniquement l’encre qui se trouve dans les creux.

Impression 3D du support (12min) :

  • Bossage : 1mm
  • Socle : 6mm

Usinage CNC :

  • En creux : profondeur de 0,15mm avec une pointe javelot 30°
  • En relief : Bossage de 1mm avec une fraise à 2 dents droites 2mm, puis une partie plus fine avec une fraise 1mm.

Découvrez notre CNC Aureus 3X en kit

Préparez votre papier :

  • Enduisez le papier d’eau sur le recto et le verso.
  • Vous pouvez le placer ensuite dans un sac en plastique ou l’envelopper dans du papier aluminium afin qu’il reste humide pendant un moment.

Imprimez :

  • Placez votre plaque de support sur la table de presse.
  • Recouvrez-le du papier mouillé.
  • Recouvrez ensuite d’une à deux épaisseurs de feutrine.
  • Placez le tout dans la presse en maintenant les épaisseurs afin qu’elles restent en position.
  • Tournez la manivelle plusieurs fois dans un sens et dans l’autre afin de bien transférer l’encre sur le papier.

Sortez le tout délicatement, ôtez les feutrines, soulevez doucement le papier… Vous venez de réaliser votre première estampe !!

N'hésitez pas à partager !

D'autres articles qui peuvent vous intéresser

Introduction à l’impression 3D L'impression 3D, on en entend souvent parler, mais qu'est ce que c'est précisément ? A travers cet article, nous avons souhaité vous expliquer en déta...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.